//Devenir infirmier libéral : démarches, ressources et outils du quotidien

Devenir infirmier libéral : démarches, ressources et outils du quotidien

Par | 2021-06-23T16:13:26+01:00 7 mai 2021|Catégories : Praticiens & soignants|Mots-clés : , , , , |0 commentaire

Devenir infirmier libéral, IDEL (Infirmier(e) Diplômé(e) d’État Libéral(e)) engendre de nombreuses modifications dans son quotidien, mais avant ça, des démarches importantes sont à faire et je vous liste ici les éléments indispensables à savoir pour exercer en toute sérénité.

Mais quand et comment devenir IDEL ?

Après 24 mois d’exercice en structure au cours des 6 dernières années, un IDE a la possibilité de se lancer en tant qu’infirmier libéral, versus 18 mois pour faire du remplacement libéral. Il peut commencer par effectuer des remplacements libéraux dans un premier temps, ou directement s’installer dans son propre cabinet, seul ou en collaboration. 

L’indépendance, l’aspect financier et la proximité avec sa propre patientèle sont trois facteurs importants qui motivent souvent un infirmier à entamer les démarches qui sont cependant assez longues. Malgré les nombreux avantages, il faut évidemment avoir conscience des inconvénients, sinon ce n’est pas drôle n’est-ce pas ? Un IDEL ne compte pas ses heures et en parallèle de ses tournées, beaucoup d’administratif et de comptabilité sont au programme. Rassurez-vous, il existe aujourd’hui des solutions intéressantes qui peuvent changer la donne mais j’y reviens par la suite.

Les 7 étapes pour devenir infirmier libéral

Parmi les étapes transitoires entre la profession d’IDE et d’IDEL, voici la liste des démarches obligatoires à effectuer de façon globale, quel que soit votre projet. Toutes ces démarches représentent entre 4 et 6 mois en moyenne, elles peuvent cependant varier selon votre région et de la période :

  1. L’inscription à l’Ordre National des Infirmiers, obligatoire depuis juillet 2018
  2. L’enregistrement auprès de l’ARS, vous permettant d’obtenir ou de modifier votre n°Adeli et d’obtenir votre Carte de Professionnel de Santé (CPS)
  3. L’enregistrement à la CPAM pour obtenir conventionnement, affiliation à l’Assurance Maladie et feuilles de soins pré-identifiées 
  4. Très souvent, la CPAM transfère votre dossier à l’Urssaf mais dans les 8 jours qui suivent le début de votre activité, vous devez déclarer celle-ci auprès de l’Urssaf via un formulaire en ligne pour pouvoir obtenir votre n° de Siret
  5. Impératif également de vous affilier à la CARPIMKO. Il s’agit de la caisse de retraite et prévoyance des infirmiers libéraux 
  6. Certaines assurances seront elles aussi obligatoires comme la RCP, l’assurance de votre voiture, de votre cabinet, etc. 
  7. Dès réception de votre CPS, vous pouvez commencer à exercer en attendant votre n° de Siret qui constitue en partie votre identité d’IDEL.

Je suis officiellement IDEL, que faire ensuite ? 

Les démarches enfin terminées, il est normal de se poser plusieurs questions : quel matériel avoir, quels outils est-il bien d’utiliser pour une bonne organisation ou simplement quoi faire pour démarrer dans les meilleures conditions, comment constituer ma patientèle, … ? 

devenir Infirmier libéral démarches

Il est évident que chaque IDEL a sa façon de travailler, mais voici quelques conseils vous permettant de tester différentes possibilités et voir ce qui vous convient le mieux, au fil du temps. 

Devenir infirmier libéral : la boîte à outils d’un IDEL

Pour débuter, à moins que vous ne soyez remplaçant(e), il faut se munir d’un matériel de qualité dont voici la liste : 

  • Mallette ou sac pourvu de nombreuses poches
  • Seringues : 10 cc, 5cc, 2cc
  • Aiguilles à injections intramusculaires, à intraveineuses, sous-cutanées, épicrâniennes, cathéters intraveineux
  • Bistouri
  • Pinces stériles jetables
  • Paire de ciseaux
  • Pince Kocher
  • Garrots
  • Coton
  • Alcool
  • Gel antiseptique pour les mains
  • Désinfectant pour les instruments
  • Gants médicaux à usage unique
  • Sets de pansements
  • Compresses, bandes
  • Thermomètre
  • Tensiomètre
  • Stéthoscope
  • Sets à ablations de fils et agrafes
  • Boîte spécialement conçue pour recevoir les DASRI (aiguilles, seringues, etc) 
  • Ordinateur et/ou tablette 
  • Lecteur de cartes Vitale avec la carte CPS

À quoi ressemble le quotidien d’un Infirmier Libéral ? 

La journée type d’un IDEL

Au quotidien, de nombreuses missions sont à faire avant, pendant et après une consultation qu’elle soit en tournée à domicile ou au cabinet. Voici un exemple d’une journée type : 

  1. Préparation de la tournée qui commence en général entre 5h30 et 6h pour se rendre au domicile des patients pour faire la toilette, prise d’insuline et soins divers,
  2. Aux alentours de 11h et toujours en tournée, la catégorie de soin change pour les pansements et les injections sous-cutanée essentiellement 
  3. Vers 14h, c’est l’heure de prendre des forces et de s’octroyer une pause déjeuner bien méritée ! 
  4. Aux alentours de 16h et souvent avant, la tournée reprend pour retourner voir les patients du matin qui nécessitent une deuxième visite mais également pour les urgences, les sollicitations de dernières minutes ou les patients qui ne peuvent se rendre disponible plus tôt pour des soins variés 
  5. La tournée ou la journée au cabinet (en fonction de votre organisation) se termine en moyenne vers 20h mais il faut très souvent s’occuper des dernières tâches administratives d’où l’importance de bien s’organiser et de sélectionner des outils qui changent la vie ! 

Le rythme en tant qu’IDEL

En fonction du type d’exercice choisi, si vous partagez votre tournée avec au moins un autre IDEL, votre quotidien sera rythmé par des petites et grandes semaines ou par un roulement semaine paire/impaire qui vous permettra d’avoir une semaine très intense suivie d’une semaine de repos total ou partiel. Certains IDEL prennent aussi le parti de ne travailler qu’en demi-journée. 

Sur vos journées de repos, libre à vous de vous reposer (vous le méritez !), de prendre du temps pour vous ou de faire des missions libérales afin d’avoir un complément d’activité et de revenu, ponctuel ou régulier. 

Et justement, pour faciliter le quotidien et optimiser votre temps, certaines ressources peuvent être très utiles à l’organisation.

Immersion dans la boîte à outils d’un infirmier indépendant

Application Medelse pour devenir infirmier libéral

Informations générales et pratiques

  • La Ruche : Mine d’or ou bible pour libéraux en devenir et confirmés, appelez le comme vous le souhaitez. Vous retrouverez sur ce site informations, conseils et témoignages 100% dédiés aux infirmiers libéraux pour vous aider dans vos démarches, dans votre organisation au quotidien et à tout moment. 
  • Vidal Mobile : Application mobile parfaite, même sans connexion internet pour retrouver des informations spécifiques aux maladies et aux médicaments. 
  • IDELab : Application mobile qui permet de suivre la traçabilité des prélèvements à domicile jusqu’au laboratoire à condition que le laboratoire en question l’utilise aussi de son côté. 

Visibilité et prise de RDV en ligne

  • MyInfi : Site gratuit de prise de rendez-vous pour un apport en patientèle. 

Comptabilité

  • Georges : Site et application utile pour gérer votre comptabilité ainsi que votre bilan si vous n’avez pas d’expert-comptable physique. 
  • Expert-comptable : Pour les IDEL qui préfèrent un comptable en chair en en os, plusieurs organismes sont spécialisés sur la profession des infirmiers libéraux. 

Logiciel – facturation – télétransmission

  • MyAgathe : Logiciel de facturation et de télétransmission dédié aux IDEL.
  • Vega : Logiciel de gestion et de télétransmission dédié à l’activité libérale.
  • Scor : Extension sur Vega mise en place par l’assurance maladie pour scanner et télétransmettre les ordonnances, justificatifs et feuilles de soins.  

Des missions pour démarrer ou compléter votre activité d’IDEL 

En tant qu’Agent des professionnels de santé, Medelse accompagne les soignants depuis 2016. Medelse c’est surtout la 1ère plateforme de missions, dédiée aux médecins et infirmiers libéraux.

Missions libérales IDEL Medelse

En tant qu’infirmier(ère) libéral(e), vous effectuez des missions dans les structures de votre choix. Medelse met gratuitement à votre disposition une application sur laquelle vous recevez des missions adaptées à votre activité :

  • Gestion de votre planning en temps réel
  • Acceptation et suivi des missions en un swipe
  • Automatisation du contrat et facturation par Medelse

Devenir infirmier libéral : des missions grâce à votre statut

Jusqu’à récemment, lorsqu’un infirmier libéral souhaitait compléter son activité en structures, il devait passer par le salariat, les agences d’intérim etc. Une incohérence totale puisque cela lui imposait de gérer sa structure professionnelle, ses charges, son amortissement, ses cotisations, d’un côté, et de gérer une activité salariale de l’autre avec des cotisations, des impôts personnels etc. En effectuant des missions libérales avec Medelse, vous exercez en établissements de santé tout en bénéficiant des avantages de votre structure professionnelle : indépendance, amortissement de votre structure, chiffre d’affaire supplémentaire, …

Diversifiez votre activité : en libéral un peu de route, aucune routine !

Ces missions sont très variées et permettent une diversification d’activité sur vos journées de repos. Centres de vaccination, laboratoires, milieu hospitalier, Ehpad, crèches, entreprises, structures dans le médico-social… Medelse propose autant de missions que possible et automatise vos contrats et facturations avec les établissements, pour que le paiement et le suivi ne soit pas votre problème.

Pour votre début de carrière ou en remplacement, ce fonctionnement de vacations libérales est très intéressant pour un complément de revenu ponctuel ou régulier en parallèle. Pour les installés, il le sera tout autant pour une diversification d’activité, prêter main forte et maintenir (ou développer) ses compétences sur certains actes. 

Je crée mon compte libéral

Portrait de Siham, infirmière libérale (IDEL) depuis 2012 

Des remplacements libéraux en parallèle de son activité salariée, Siham a mis 7 mois pour finaliser ses démarches et s’installer. Depuis environ 5 ans maintenant, elle collabore avec sa sœur et se partage leur patientèle une semaine sur deux. Pour plusieurs raisons, Siham a choisi d’exercer uniquement les matinées pour se consacrer à sa vie de famille, effectuer des vacations libérales de temps en temps et s’occuper de l’administratif, tout en restant facilement joignable par téléphone les après-midis auprès de sa patientèle.

J’ai clairement pris la décision de me lancer pour la rémunération, mais aussi pour faire ce que je veux. Je peux choisir mes soins, mes patients et gérer comme je veux mon activité sans avoir un patron pour me dire quoi faire.

Au quotidien, elle préfère utiliser son téléphone ou son carnet pour lister les patients qu’elle devra voir dans la matinée. Difficile pour elle de suivre des horaires précis de visite à cause des imprévus ou des embouteillages, mais elle tient toujours informés ses patients lorsqu’elle est sur le point d’arriver à leur domicile.

La comptabilité, Siham privilégie l’aspect humain et envoie régulièrement à son comptable ses frais et revenus pour qu’il puisse déclarer et tenir à jour déductions et charges à payer. Chaque dimanche, Siham s’occupe de l’administratif et des documents qu’elle doit envoyer pour se faire payer. Pour le reste, elle est très connectée et utilise Scor et Vega pour la télétransmission et l’envoi des ordonnances notamment, elle passe également par Medelse pour son complément d’activité et de revenu. 

L’organisation de Siham lui permet de se dégager du temps pour elle, mais aussi pour effectuer des missions en structures (milieu hospitalier, ehpad ou laboratoire) pour prêter renfort aux établissements, ne pas perdre la main sur certaines catégories de soin, garder contact avec les professionnels de santé et diversifier son activité. S’enregistrer pour effectuer des missions en structures

Malgré les inconvénients parfois financiers qu’elle peut rencontrer, Siham est passionnée par son métier. Elle ne regrette en rien son activité libérale qui l’a rendue totalement indépendante et qui lui permet d’avoir un réel relationnel avec ses patients. 

Devenir infirmier libéral, le plus dur c’est de se lancer !

En résumé, devenir infirmier libéral est un tournant dans la carrière d’un IDE qui n’est bien entendu pas irréversible. Ce changement de statut engendre beaucoup de modifications au quotidien, qu’elles soient positives ou négatives mais ce n’est jamais regretté, bien au contraire puisque 75% des infirmiers et infirmières libéraux referaient ce choix s’il était à refaire (étude nationale Medelse février 2021) !

Cela nécessite une préparation durable et un bon accompagnement dans les démarches administratives et dans le quotidien notamment pour développer sa patientèle, utiliser les bons outils et avoir une bonne organisation.

En tant qu’Agent, l’équipe Medelse et moi-même sommes là pour vous accompagner, n’hésitez pas à nous solliciter 🙂

Fiona

Agent de professionnels de Santé Medelse
Médical & Paramédical

Laisser un commentaire